Show simple item record

dc.contributor.authorVergnes, H
dc.contributor.authorQuilici, JC
dc.date.accessioned2017-08-04T12:43:23Z
dc.date.available2017-08-04T12:43:23Z
dc.date.issued1970
dc.identifier.urihttp://repositorio.umsa.bo/xmlui/handle/123456789/11656
dc.description.abstractRÉSUMÉ. La répartition des variantes de la pseudocholinestérase sérique a été étudiée dans différents groupes d’Amérindiens de race pure. Toutes les communautés étudiées, montrent une absence presque totale de variantes de cette enzyme. Les Mayas du Yuca tan mexicain font exception : ils s'isolent nettement des autres Amérindiens par une fréquence élevée de I'allèle E₁a(0,038), un des chiffres les plus importants relevés jusqu'à ce jour dans les populations mondiales. Une comparaison avec d'autres résultats publiés sur le Conti nent Américain est donnée dans ce travail.es_ES
dc.language.isofres_ES
dc.publisherAnnales de Génetiquees_ES
dc.subjectGENE E₁aes_ES
dc.subjectPSEUDO COLINESTERASA SÉRICAes_ES
dc.titleLe gène Ea1 de la pseudo-cholinestérase sérique (A.C.A.H.) chez les Amérindiens.es_ES
dc.typeArticlees_ES


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record