Show simple item record

dc.contributor.authorBreuillaud, J
dc.contributor.authorCirera, P
dc.contributor.authorLarrouy, G
dc.date.accessioned2017-08-14T14:39:33Z
dc.date.available2017-08-14T14:39:33Z
dc.date.issued1968
dc.identifier.urihttp://repositorio.umsa.bo/xmlui/handle/123456789/11856
dc.description.abstractRésumé. Les auteurs ont examiné en vue du dépistage de la syphilis 100 sérums en provenance de la tribu des Mocétènes, Indiens de la forêt tropicale de la province amazonienne du Haut-Béni, en Bolivie. Au moment du prélèvement les membres de la tribu venaient d’être traités à la suite d’une épidémie de carate. Sur 54 sérums positifs à la réaction de Kline (antigène cardiolipidique), 51 se sont montrés positifs à la réaction d’hémolyse (Kolmer) avec un antigène cardiolipidique et 25 seulement ont été positifs à la même réaction effectuée avec un antigène tréponémique ou protidique (Souche Reiter). Cette dissociation entre la réactivité des antigènes cardiolipidiques, d’une part et celle de l’antigéne protidique, d’autre part, à l’egard des sérums caratéiques déjà observés au Venezuela par Montes de Oca et Maeklen, pourrait être interprétée essentiellement comme étant le fait d’une persistance dan l’organisme des anticorps antilipidiques supérieure à celle des anticorps antiprotidiques.es_ES
dc.language.isofres_ES
dc.publisherBulletin de la Société de Pathologie exotiquees_ES
dc.subjectANTÍGENOS CARDIOLIPÍDICOSes_ES
dc.subjectANTÍGENOS PROTEÍNICOSes_ES
dc.titleLe comportement respectif des antigènes cardiolipidiques et de l'antigène protidique a l'egard des sérums caratéiqueses_ES
dc.typeArticlees_ES


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record